Les nouvelles fictions interactives

Cette expression paradoxale – une fiction est par défaut linéaire contrairement à l’interactivité qui offre la possibilité de créer plusieurs chemins – découle d’une forme peu connue des nouvelles séries naissantes sur internet.

Une fiction interactive est donc souvent une vidéo, sous forme d’épisode unique ou d’une suite d’épisodes, dont le scénario est suffisamment ouvert pour permettre à l’internaute d’interagir avec l’histoire racontée.

Ensuite grâce aux technologies interactives récentes offertes par développement sur internet et le Web 2.0, on rajoute une couche interactive qui permet à l’internaute de jouer sur le déroulement linéaire de départ. Cela s’apparente à un jeu de rôle comme les nombreux jeux de « point and clic » créé depuis 2 décennies. Mais l’intérêt ici est d’une part la création de vraies séries avec de vrais acteurs et d’autre part la très grande accessibilité qu’offre internet aujourd’hui.
Continuer la lecture de « Les nouvelles fictions interactives »

L’art de la démonstration

Récemment je discutais au  sujet de la protection des données privées sur Facebook et Google avec une personne qui me disait à peu près ceci :

« (…) personnellement, cela ne me dérange pas…  après tout,  avoir des pubs ciblées s’affichant sur mon écran… perso je m’en fous…  et puis moi je l’utilise ils me rendent service alors la pub je peux comprendre… » ou :  » Et alors… je sais que facebook et google stockent des informations privées sans avoir forcément mon autorisation au préalable… mais tant que ça me dérange pas et qu’ils font pas des trucs avec… »

Ce discours plutôt  individualiste, va à l’encontre de l’idée de média « social » et de site « communautaire » où, par définition, l’intérêt est dans le partage commun. Même si nous ne nous sentons pas « dérangés », cela paraît nécessaire de connaître les procédés utilisés par des entreprises comme Google et Facebook, pour collecter de nombreuses informations privées à des fins mercantiles sans notre autorisation.
Christophe Bruno, artiste issu du net-art, nommé le spécialiste du « Google.art », oriente l’essentiel de son travail sur le fonctionnement du célèbre moteur de recherche Google, et la question des données privées. Continuer la lecture de « L’art de la démonstration »